•  
    Même Dieu n'y avait pas pensé !!!...Dieu dit: "Adam, je veux que tu fasses quelque chose pour Moi.
    > Adam répond: "Avec plaisir, Seigneur. Que veux-Tu que je fasse?"
    > Dieu dit: "Descends dans cette vallée."
    > Adam dit: "Qu'est-ce qu'une vallée?"
    > Dieu le lui explique, puis Dieu dit :
    > "Traverse la rivière."
    > Adam répond: "Qu'est-ce qu'une rivière?"
    > Dieu le lui explique aussi et Il ajoute:
    > "Ensuite, tu iras au-delà de la colline."
    > Adam demande: "Qu'est-ce qu'une colline?"
    > Dieu explique donc à Adam ce qu'est une colline, puis ajoute:
    > "Au-delà de la colline, tu trouveras une caverne."
    > Adam demande alors: "Qu'est-ce qu'une caverne?"
    > Après que Dieu le lui ait expliqué, Il dit: "Dans la caverne tu trouveras une femme."
    > Adam dit: "Qu'est-ce qu'une femme?"
    > Dieu lui explique aussi ce qu'était une femme. Puis Il ajoute:
    > "Je veux que tu te reproduises."
    > Adam Lui demande: "Comment est-ce que je fais ça?"
    > Dieu Se dit "Ah! Ciel!" et comme pour le reste, Il explique aussi à Adam comment faire."
    > Alors, Adam descend dans la vallée, traverse la rivière, passe au-dessus de la colline, entre dans la caverne où il trouve la femme.
    > Puis, environ cinq minutes plus tard, il est de retour devant Dieu.
    > La patience de Dieu commence à avoir des limites.
    > Il demande à Adam :"Quoi, encore ?"
    > Et Adam répond : "C'est quoi une migraine “

     


    votre commentaire
  • La femme en avait marre de toujours tout faire à la maison.

    A lors avec son mari,ils se sont entendus pour que chacun fasse le repas du soir ,a tour de rôle !Le jour suivant,c'est au tour du mari ,et quand la femme rentre,elle voit son mari tout nu avec un verre d'eau à la main et lui dit :

    D'amour et d'eau fraîche...

    Le jour suivant,le mari rentre et crie :Qu'est ce qu'il y a au menu ce soir  chérie ?!!!

    La femme se déshabille et lui dit :

    D'amour et d'eau fraîche...

     


    votre commentaire
  •  Le LION la BLONDE et l'ANCIEN !Le propriétaire d'un cirque a passé une annonce pour trouver un dompteur de lion .

    Deux personnes se présentent : un homme de bonne présentation, retraité, de près de 70 ans,

    et une blonde spectaculaire de 25 ans.


    Le patron du cirque reçoit les deux candidats et leur dit :
     

    Je n'irai pas par quatre chemins : 

    Mon lion est très fort et a tué mes deux derniers dompteurs.

    Ou vous êtes très bon ou ça ne durera pas une minute !

    Voici l'équipement : le banc, le fouet et le pistolet. 

     - "Qui veut commencer ?"

     La blonde dit :

     - "moi j'y vais."

    Elle fait fi de l'équipement, du fouet, du pistolet, et entre rapidement dans la cage.

    Le lion rugit et court jusqu'à la blonde.

      Quand il arrive à moins d'un mètre, elle commence à se déshabiller et reste complètement nue, montrant son corps superbe.

    Le lion s'arrête immédiatement !

    Il se couche devant elle et lui lèche les pieds. 
    Petit à petit, il se relève et lui lèche tout le corps pendant un long moment !

    Tout y passe, les cuisses, les fesses, l'entre-jambes, les seins, le cou, la nuque, etc. 
    Le patron du cirque n'en revient pas et dit :

     - "   Je n'ai jamais vu ça de toute ma vie !"

      Il se tourne vers l'ancien et lui demande : 
      - "Est-ce que vous pouvez en faire autant Monsieur ?"

    Et l'homme lui répond :

     - "Bien sûr... mais d'abord, sortez le lion !"


    votre commentaire
  • La Messe dans un Camp de nudistes

    Un prêtre a célébré l'office du dimanche dans un camp de nudistes.


      On l'interrogea, à la fin de la messe :
      - « Quelle a été votre impression de vous trouver devant cinq cents personnes totalement nues ? »
      - « J'étais inquiet, avoua-t-il. »
      - « Pour quelle raison ? »
      - « Je me demandais où ils allaient trouver l'argent au moment de la quête. »


    votre commentaire
  • Sur un vol vers la France , une jeune fille distinguée était assise à côté d'un prêtre. Elle lui demanda :

     " Mon père, puis-je vous demander une faveur ?"

     " Bien sûr, mon enfant, que puis-je pour-vous ?"

     " Eh bien, j'ai acheté un séchoir à cheveux électrique très perfectionné pour l'anniversaire de ma mère.

    Il est dans son emballage et bien au delà de la valeur limite d'importation.

    J'ai bien peur que l'on me le confisque. Ne pourriez-vous pas le passer aux douanes pour moi, sous votre soutane,

    par exemple ?"

     " J'aimerais bien pouvoir vous aider, Chère enfant, mais je dois vous avertir, je ne mentirai jamais."

     " Avec l'honnêteté écrite sur votre visage, on ne vous questionnera sûrement pas."

     Lorsqu'ils arrivèrent au guichet des douanes, la jeune fille laissa passer le prêtre.

     Le douanier lui demanda :

     " Avez-vous quelque chose à déclarer, Mon père ?"

     Un curé ne ment jamais !" De la pointe de mes cheveux jusqu'à ma taille, je n'ai rien à déclarer !"

     Le douanier, trouvant cette réponse bizarre, lui demanda alors :

     " Et de la taille aux pieds , qu'avez-vous à déclarer ?"

     " J'ai un instrument merveilleux destiné à être manipulé par une femme et qui n'a jamais été utilisé à ce jour."

      Le douanier éclata de rire et lui répondit :

     " Passez Mon père !!!...... AU SUIVANT !!!


    votre commentaire
  • Les trous du cul !Deux jeunes hommes commence à rénover la magasin qu'ils viennent d'acquérir.
    Ils sont assis pour prendre leur café.
    Tout est vide à l'intérieur, il n'y a que quelques tablettes sans aucune marchandise.
    Antoine dit à Michel:
    "Je te parie que d'ici quelques minutes un con va mettre le nez à la vitrine et demander ce qu'on vend."
    Il n'avait pas fini sa phrase que, comme prévu, une dame âgée met le nez à la vitrine et demande:
    "Que vendez-vous ici ?"
    Antoine répond sarcastiquement :
    "Des trous du cul"
    Du tac au tac, la dame âgée répond :
    "ça a l'air de bien marcher, il n'en reste que deux !"


    votre commentaire
  •  Monologue d'une femme bourrée...Une femme super élégante, blonde et belle sort d'un bar avec un degré d'alcoolémie très élevé...
    Une cuite phénoménale !!! 

     Marchant en titubant jusqu'à sa voiture une BMW d'une très grande valeur, elle essaye d'ouvrir la portière avec ses clés.
    Son état ne lui permet pas de réussir à l'ouvrir à tel point qu'elle tombe assise par terre à côté de la portière de la voiture !!! 

     Jambes écartées et sans culotte, elle regarde en bas et la seule chose qu'elle voit, c'est sa minette et elle commence à lui parler..

     .- Grâce à toi j'ai une voiture, grâce à toi j'ai des bijoux, grâce à toi j'ai de l'argent, grâce à toi je peux avoir tous les hommes que je désire...
    Tout à coup elle se met à pisser..

     .Elle lui dit :- Ne pleure pas putain !!!-

    Je ne suis pas en train de te gronder...On cause !!!


    1 commentaire
  •  

                         Jean rencontre un copain  !

      - Comment vas-tu ?
       - Très bien ! Je suis à la retraite ! . . .
       - Je me lève quand je veux, je vais à la pêche, je joue à la pétanque, je fais mes   petites parties de carte , e.t.c.  . . . .
       - Malheureusement ma retraite se termine à la fin de l'année.
      -    Comment ça, ta retraite se termine à la fin de l'année ? 
      -  Bien oui !   Ma femme prend la sienne  ! ! !  . . . . 

    " Dure  Réalité "  ! !                      Jean rencontre un copain  !


    votre commentaire
  • Je n’ose pas questionner un œnologue de peur d’être ridicule ...

    En revanche, toi qui a du nez, peux-tu me conseiller s'il te plaît ?

    Le vin blanc, en bas à droite sur la photo, est-il correct avec les fruits de mer ... qu'en penses-tu ?

    Toi qui t’y connais un peu en vins !

    Toi qui t’y connais un peu en vins !


    votre commentaire
  • Absolument non autobiographiqueC'est un type qui est accoudé au comptoir dans un bar et qui décide de rentrer chez lui car il est trop bourré.
    Il s'éloigne du comptoir, fait 50 mètres et s'écroule par terre.
      - " Je suis trop bourré. Je vais ramper jusqu'à l'extérieur "
      Arrivé dehors notre bonhomme se dit que l'air frais va lui faire du bien …
    et il décide de se remettre debout. Et là, au bout de 50 mètres, vlan ! il s'écroule encore.                          
      - " J'habite à 800 mètres. Je vais ramper jusqu'à la maison "
      Arrivé devant chez lui, il se dit qu'il a du décuiter, et il essaie de se remettre debout.
    Et encore une fois au bout de 50 mètres, vlan ! par terre.
    > - " Bon.. je vais ramper jusqu'à la chambre ".
    > Alors il ouvre sa porte d'entrée en rampant, monte les escaliers en rampant,
    ouvre en rampant la porte de la chambre ou dort sa femme,
    se déshabille par terre et avant de se mettre au lit, il se dit qu'il doit pouvoir enfin se lever.
    Il se lève, fait 50 mètres et s'écroule encore mais cette fois, sur le lit.
    Il s'endort en se disant que sa femme n'a rien entendu. Sauvé !
    > Le lendemain matin, sa femme le réveille:
    > - " Toi, t'as encore picolé hier soir !!! "
    > - " Hein ? Non !? Pourquoi ? "
    > - " Le bar a appelé : t'as oublié ton fauteuil roulant!

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique